lundi 13 août 2012

Le temps qui passe


Lou a eu quatorze ans, hier.
Pour la première fois, il a eu l’occasion d’inviter plusieurs amis.
Quatre loustics à gérer.
Au programme : piscine et goûter.
Que du bonheur.


Lou a eu quatorze ans, hier.
Et comme tous les étés, les congés scolaires sont propices à le booster.
Un p’tit gars qu’il faut aider à grandir.
C’est l’école de la vie.
Au programme : tout, tout, et encore tout.
Du pourquoi, du comment, parce que, c’est comme ça ; de la géographie à l’histoire ; du français au calcul ; de la lecture et l’écriture braille ; de la nature humaine à la nature entière ; de la vie, de ses règles à la mort ; de la méthodologie à la mémorisation ; de la théorie à la pratique ; de l’apprentissage des déplacements à l’autonomie ; avec pour seuls outils, l’ouïe et le toucher. De longues explications, maintes fois relatées en ces pages.

Et Lou grandit, nous donnant raison d’y croire et de se battre, même si les progrès se remarquent rarement tout de suite, tant ils sont imperceptibles.
Il a fallu, par exemple, huit années d’apprentissage laborieux du braille (et vingt minutes cet été) pour voir Lou demander de lire les quatre dernières pages d’une histoire dont il voulait connaître la fin. Quand bien même il déchiffre encore les mots, parfois les lettres, et qu’il faudra encore huit ans pour le voir lire de manière fluide le braille, je n’aurais jamais imaginé pareil scénario, jusqu’il y a peu.

Et il en est de même pour quantité de choses, jusque dans ses relations avec autrui, moins directives.
Chaque compétence acquise dans chaque domaine devient un accélérateur pour la suite.
Lou progresse donc bien et une chose est sûre : petit Lou est devenu un vrai p’tit gars.
Plus attachant que jamais, dans ses forces et ses faiblesses.


Lou a eu 14 ans hier et on n’a pas soufflé les bougies. 
Au diable un code qui n’a pas de sens pour lui. 
Rien ne vaut la musique et le chant.


8 commentaires:

Alexsivers a dit…

Bon anniversaire Lou.

Il y avait longtemps que je n'avais pas entendu parler de toi, mais je ne t'ai pas oublié.

Est-ce que tu fais encore de la musique ?

Alexandre von Sivers

ANDREE a dit…

Comme le temps passe vite, il file plutôt... Lou ce p'tit Prince est devenu un ado ce qui en soi est certainement plus difficile dans les besoins de chaque jour... Sais tu ce que je préfère dans ton commentaire c'est : "Au diables les bougies, vive la musique et le reste..." C'est son cadeau tout compte fait avoir ce qui lui plaît le plus et ce n'est pas exagéré!!!!
Encore TRES HEUREUX ANNIVERSAIRE Lou, 14 énormes bisous...

Luc Boland a dit…

Merci Alexandre.
Andrée : ben oui, le temps passe vite et les "conventions" se font autres. ;-)

Aude a dit…

Bon anniversaire Lou,
effectivement le temps passe si vite, je me souviens comme si c'était hier de ma première rencontre avec le journal de Lou, lorsque j'avais fais une recherche sur "Le Petit Prince", et depuis, j'ai dévoré chacun de vos mots Luc et votre film, sans voyeurisme j'espère mais juste afin de voir Lou grandir, progresser... et car vos mots me parlent, me donnent envie de me battre, vous montrez tellement de courage et de détermination, d'imagination, de tendresse et d'humour afin que Lou grandisse et progresse dans les meilleures conditions.
Alors encore avec un peu de retard, très heureux anniversaire à Lou et à bientôt pour vous lire ou l'entendre jouer...

Luc Boland a dit…

Merci Aude ! Je transmettrai à Lou ! ;-)

Quentin a dit…

Bon anniversaire lou, il est vrai que le temps passe très vite. Il file à une allure folle. Les enfants grandisse à une vitesse...

Je vous souhaite tout le bonheur qu'il se doit. Dans les meilleurs comme dans les pires moments.

Bisous à vous tous. Et encore bon anniversaire grand bonhomme.

Luc Boland a dit…

Merci Quentin ! J'espère que out va pour le mieux en ce qui vous concerne.

marieH a dit…

Bon anniversaire à Lou ! Comme le temps passe ... Je continue à suivre ses progres au fil de ce blog (merci !)

J'espere que la rentree se passe bien pour tous.

Amicalement

marieH