mardi 12 novembre 2013

Voyage en terre inconnue



Veille de départ pour un voyage en terre inconnue.
Cela ressemble à une vaste blague. Une grande première.
Vite le petit livre "Le protocole pour les nuls". Mais non, pas le temps.
Et puis à quoi bon. Lou sera Lou. Il ouvrira les portes de son cœur et de son monde à en faire craquer son interlocuteur.
A force de vivre aux côtés d’un bonhomme qui n’est que lui-même, j’ai appris à être de même. N’en déplaise à personne.
Nous serons nous, étrange tribu sortie d’un horizon inconnu, qu’au final peu de gens cherchent à franchir.
De la raison de la communication, la rencontre, au détour d’un échange, d’un partage, réel ou virtuel. Ce que je tente par mes mots et mes images, mon regard.
Qu’importe donc, ce sera une aventure singulière.

A contrario : à quand un « Voyage en terre inconnue » (l’émission) avec un invité en immersion une semaine avec Lou ? Dépaysement garanti.


Photo : Pastel de  Michel Guillet arrivée ce matin par la poste. Merci !

2 commentaires:

Valérie C a dit…

Très beau texte! Tant le fond que la forme. Mais le fond surtout! J'approuve à 200% votre philo(u)sophie!

Christ ophe a dit…

Tu sais qui était le plus content dans cette histoire ? Je crois que c'était le prince. Je l'ai vu sur une photo. Un prince se doit d'être toujours bien présenté, il était donc honoré de te recevoir. Mais il était aussi content de te rencontrer. Quand tu joues au piano, tu es un prince. Alors là, il y a un prince qui a rencontré un prince !