jeudi 26 juin 2014

olà


Fin juin. Les diplômés et leurs parents essaiment les réseaux sociaux de leur joie.
Pensées pour ces autres dont nous sommes. 
C’est pourquoi je voudrais ici adresser toutes mes félicitations, tous les diplômes et autres prix aux enfants en situation de handicap et à leur parents, qui ne recevront rien d’autre qu'un simple bulletin normatif, alors que le simple fait de ses battre contre ses propres obstacles, physiques ou mentaux, d’arracher un but à l’adversité même si le match est couru d’avance, méritent toutes les récompenses, toutes les « ola »  de la terre entière. 
Alors si vous voyez une « ola » lors d’un match de foot du Mundial et que vous vous en demandez la raison, dites vous que c’est un hommage, rien que pour vous.
(Photo : Lou au cours de Judo qu'il pratique depuis 2 ans. Bientôt la ceinture jaune. ;-)

2 commentaires:

Valérie C a dit…

La plus belle compétition est celle que l'on gagne contre soi-même, comme disait Albert JACQARD. Félicitation à Lou pour ses pas en avant vers un épanouissement. Au passage, je trouve la photo très belle, on dirait qu'il danse... Et Chapeau à vous, son entourage de tous les instants... S'arrêter un temps et savourer une victoire fut-elle symbolique est capital, comme vous le soulignez. Merci pour tant de bon sens, de justesse de ton!

Luc Boland a dit…

Merci Valérie ! ;-)