lundi 4 février 2013

L’après « jam de Lou »

-->
-->
Les mots (et surtout le temps) me manquent depuis trois semaines pour évoquer le premier concert de Lou.
C’est pourquoi, je procèderai en remontant le temps et en vous parlant d’abord du présent.

La Jam de Lou : Lou au piano
Car même si la Jam de Lou fut un moment inoubliable, ce sont surtout les conséquences qui sont étonnantes et inattendues par leur ampleur : Lou a fait  « un bon » dans sa tête en terme de conscience et de relation avec autrui. C'est indégnable et nous le constatons tous à la maison.
Il est vrai que nous lui avons présenté le projet de concert comme étant un challenge et un engagement de sa part doublé d’une grande responsabilité qu’il pouvait accepter ou refuser, mais qu’une fois accepté, il devrait s’y tenir.
-  Ouais, ouais..., répondait-il, sans aucune crainte, enthousiaste ou d’un air distrait lorsqu’on le lui rappelait.
- Mais est-ce que je pourrai parler de “Christophe Maille” ?
- Euh, mon p’tit gars : c’est un concert que tu vas faire, pas un spectacle.
A ma réponse, il a même osé un jour :
- Mais tu me prends pour qui ?
- Ben comme un p’tit bonhomme qui aime bien amener tout le monde dans son imaginaire !
- Oh, ça va, hein, papa ! sur un ton faussement outré.
Puis :
- Mais je blague, papa ! T’as aucun sens de l’humour !
Autant de phrases qu’il nous vole de plus en plus souvent pour nous les retourner à bon escient.
Il n’empêche qu’on le connait bien, notre Lou. Si bien qu’au final, il ne resistera pas, entre deux chansons, de partager un peu de son monde avec la salle.
La préparation de sa “prestation” furent donc bien moins centrées sur les répétitions musicales – il n’y en a eu au final seulement trois de une heure trente chacune avec les différents musiciens -, que sur la préparation psychologique.

Le résultat fut à la hauteur : notre bonhomme a assuré de bout en bout, avec un plaisir évident.

Quant au concert en lui même, c'est déjà de l'histoire ancienne pour lui ; il a repris le cours normal de sa vie et en parle peu.
De temps à autre, il lâche :
- Dis papa, c’est quand que je ferai un nouveau concert ?
- euh... pas tout de suite mon gars, c’est une sacrée organisation !
- Ouais, c’est vrai, papa, t’as super bien travaillé.
Cette reconnaissance et l’analyse de la réalité d’autrui n’étaient pas innées chez Lou... et se renforcent en ce moment, l’ancrant un peu plus dans la société.

Comme quoi, reconnaître et pousser quelqu’un dans ses compétences ne peut que lui faire du bien.

 (A suivre : flashback et anecdotes sur le concert)

7 commentaires:

cathy jayé a dit…

cela prouve au moins que vous avez bien fait et que cela lui a fait un grand bien, n'est-ce pas l'essentiel?
aurons-nous la joie, le bonheur de pouvoir acheter un dvd de ce concert? ce serait chouette. merci à vous , bonne soirée

. a dit…

Très intéressant ce retour que tu en fais... quel sacré bonhomme que voilà qui arrive malgré tout à s'ancrer dans la réalité, à maîtriser un tel évènement tout en gardant son sens de l'humour ! Et puis bravo encore et encore aux parents pour savoir être moteur et garde-fou à la fois.
Oh oui, un dvd ça serait tellement bien !

Valérie C a dit…

Héhé, je vois que je ne suis pas la seule - même si je comprends les arguments financiers que vous aviez avancés - à proposer un DVD.
Je souligne tout particulièrement votre phrase de cloture de ce billet: "Comme quoi, reconnaître et pousser quelqu’un dans ses compétences ne peut que lui faire du bien.". D'accord mille fois d'accord! Mes félicitations aux talents de la famille boland pour ce grand partage!

Luc Boland a dit…

Mais c'est du harcèlement (le DVD) ;-)
J'espère bien... mais cela sera conditionné d'une part par les coûts et surtout l'accord des musiciens qui ont joué avec Lou. Le concert était prévu, pas le DVD.
Et puis, il faudra le temps de montage, de l'authoring. Donc pas avant 2 mois minimum.

Valérie C a dit…

Non, nous ne harcelons pas, c'est juste un témoignage de vif intérêt!!!! Je comprends très bien, comme le dit Lou que vous avez déjà fourni un travail colossal. Alors, chaque chose en son temps. Maintenant, un peu de repos pour les guerriers ;-)
Toujours le même plaisir de vous lire et de suivre vos "aventures".
Au plaisir!

rené animaux a dit…

Je n'ais malheureusement pas vu son concert, si ce n'est que des séquences sur vos divers vidéos.
Je vois que l'on parle d'un DVD suite à ce concert, je serait heureux de pouvoir l'obtenir, après voir vu "Lettre à Lou", je souhaite continuer ma ballade.

J'imagine bien le grand plaisir de Lou face au concert, ça a du être un moment de pur bonheur pour lui et si en plus ça l'a aider à se construire un peu plus, alors tout n'est que pur bonheur.

Comme quoi, rien ne remplace l'amour et le soutien des parents, bien que pour vous, c'est une aventure sans indication de direction.

Tout à votre honneur.

Cheval A Rayures a dit…

que du bonheur....