mardi 10 avril 2018

La belle histoire (« we are the world – belgian red devils)

(contexte)

Lou B. alias Lou Boland
Lou est un jeune homme de 19 ans porteur du syndrome de Morsier. Il est né aveugle, sans odorat et avec une légère déficience mentale. Il ne connait pas le rationnel et vit essentiellement dans l’affectif et le créatif. C’est un jeune homme joyeux et heureux.
Lou chante et joue du piano en autodidacte depuis l’âge de 6 ans. Il a des capacités et une mémoire musicales hors du commun et a l’oreille absolue. Il peut transposer instantanément n’importe quelle mélodie au piano, exhumer de sa mémoire une musique entendue une fois et la rejouer des années plus tard sans hésitation. Il connaît et reconnaît des milliers de chansons dès les premières notes.
Depuis l’âge de 8 ans, Lou joue en public et sur les plateaux de télévision (CAP48, Télédon, …), et a réalisé des rencontres musicales avec de nombreux artistes tels Toots Thielemans, Patrick Watson, Mauranne, Cali, Saule, Christophe Maé,…
Fin 2012, il interprète au chant et au piano la chanson « Lou, je m’appelle Lou » qui, depuis, fait tour du monde sur Youtube.
Il a remporté l’été dernier le concours Proximus et ravi à cette occasion plusieurs milliers de spectateurs aux Francofolies de Spa. En 2017, il a également atteint les demis-finales de « La France a Un IncroyableTalent ». En 2018, il est sélectionné pour le catalogue des « Jeunesses musicales » et enchaine pas moins de 12 concerts d’ici fin juin.
(La belle histoire)

Dimanche 1-4-2018, Je fais un poisson d’avril surFacebook en annonçant que Lou B. (jeune musicien hors normes) a été choisi pour faire l’hymne des diables rouges de la coupe du monde de foot. Très nombreux sont les gens qui tombent dans le panneau et se réjouissent.
Lundi 2 avril, la blague est désamorcée à la grande déception de nombreuses personnes. Lou apprend ce que j'ai fait et réagit tout de go : « Mais on va la faire, cette chanson ! ».
Mardi 3, jeme mets mets à l’écriture des paroles.
Mercredi 4, « home studio »: En 2 minutes (!), à l’écoute du texte, Lou propose le refrain, la rythmique et les arrangements. En 15 minutes et une seule « prise » par instrument (!!!), la batterie, le synthé et la trompette sont enregistrés. Pour le chant et surtout les couplets, l’enregistrement durera par contre une matinée... anglais oblige.
Jeudi 5, je me démène comme je peux pour faire un mixage acceptable avec les moyens du bord.
Vendredi 6 et Samedi 7, tournage basique des images pour la vidéo et montage du clip.
Dimanche 17h : mise en ligne sur Facebook et You Tube.
Lundi 17h : 24.000 vues et mille partages.
Mardi (à l'heure d'écrire ces lignes) : près de 35.000 vues et 1.500 partages. La sauce prend et la boule de neige grossit !



La suite de l’histoire ne nous appartient plus et quoi qu’il advienne, on se sera bien amusé pendant une semaine !
Mais il est permis aussi de rêver : la chanson fait un buzz sur les réseaux sociaux, I-Tunes, Deezer etc. (elle y sera disponible dès le 10-4), la presse s’empare de cette belle histoire, la Fédération retient la chanson, on réenregistre le titre en studio avec des chœurs et des moyens techniques de qualité, on fait un clip avec les diables rouges et enfin, les stades résonnent du refrain repris en cœur : « nos différences » en sortent gagnantes…
Si vous souhaitez nous soutenir dans cette folle aventure en partageant au maximum cette vidéo, si vous avez des contacts à droite à gauche…
Merci ! ;-)
We are the world - Belgian red devils - Lou B.

3 commentaires:

Valérie C a dit…

Luc, merci pour ton idée de poisson d'avril, Lou, merci de l'avoir prise au sérieux et d'avoir entamé la compo, et enfin, merci à la team Boland pour le super résultat final!!

Anonyme a dit…

Bravo Lou! je te connaissais en tant que judoka mais j'ignorais tes talents musicaux! Amandine

Luc Boland a dit…

merci Amandine et Valérie !